UE-Strasbourg veut plus de transparence dans les entreprises

le , mis à jour à 17:19
1

STRASBOURG, 8 juillet (Reuters) - Le Parlement européen a adopté mercredi un projet de directive sur "l'engagement à long terme des actionnaires" qui leur donnerait le droit de se prononcer sur la rémunération des dirigeants d'entreprises. Il obligerait également les grandes sociétés à publier leurs données financières et fiscales, pays par pays afin notamment de lutter, en les rendant publiques, contre les pratiques d'optimisation fiscale. Bien qu'il s'agisse d'une première lecture, le vote, par 556 contre 67 et 80 abstentions, acquis sur la base d'un accord entre le centre droit et le centre gauche, met le parlement en position de force vis-à-vis du Conseil des Etats qui doit, à son tour, se prononcer sur le texte. Selon les eurodéputés, les actionnaires des entreprises cotées doivent pouvoir se prononcer au moins tous les trois ans sur la politique de rémunération des dirigeants et les salariés doivent être invités à exprimer leur avis sur le sujet. Les eurodéputés ont inclus dans le texte un article imposant aux grandes entreprises la publication de leur chiffre d'affaires, nombre de salariés, bénéfices, impôts payés, subventions reçues mais aussi rescrits fiscaux dont elles bénéficient dans chaque pays où elles sont établies. Ces accords anticipés et généralement secrets passés entre un Etat et une entreprise ont été mis en lumière, en novembre 2014, quand un consortium de presse a révélé que plus de 340 multinationales en avaient conclu avec le Luxembourg pour minimiser leurs impôts au détriment d'autres pays. Les sociaux-démocrates, qui ont obtenu l'inclusion de cette règle de transparence dans le projet de directive, ont en contrepartie concédé à la droite la disparition de certaines mesures en faveur de l'actionnariat à long terme, telles que l'attribution de droits de votes supplémentaires ou d'avantages fiscaux. (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • odnaz le mercredi 8 juil 2015 à 17:16

    On aimerait aussi plus de transparence au niveau de l'UE et de la CE : salaires de tous les commissaires et autres multiples fonctionnaires non élus, avantages, retraite, etc ....