UE-Renzi enjoint aux pays de l'Est de faire preuve de solidarité

le
0
    BRUXELLES, 19 février (Reuters) - Le président du Conseil 
italien Matteo Renzi a lancé jeudi une mise en garde aux 
dirigeants des pays d'Europe orientale à propos de la crise 
migratoire, déclarant qu'ils pourraient perdre des aides 
européennes s'ils ne manifestaient pas davantage de solidarité 
avec les autres membres de l'Union européenne. 
    "La crise migratoire est un problème commun à tous les pays 
de l'UE. Si vous ne faites pas preuve de solidarité, les plus 
gros contributeurs au budget de l'UE pourraient se montrer moins 
solidaires envers vous", a déclaré Matteo Renzi à ses homologues 
lors du dîner qui a réuni jeudi soir les dirigeants de l'UE au 
premier jour du Conseil européen de Bruxelles, selon une source 
au sein du Conseil.  
    Le chef du gouvernement italien a explicitement évoqué les 
fonds structurels européens qui profitent aux régions les plus 
pauvres de l'UE, notamment à l'est.  
    Un tiers environ du budget pluriannuel européen pour la 
période 2014-2020, d'un montant de 1.000 milliards d'euros, est 
consacré aux projets de développement dans les anciens pays du 
bloc de l'Est via les fonds structurels.  
    Les négociations sur le prochain budget pluriannuel doivent 
débuter cette année.  
    L'Italie est le troisième plus gros contributeur du budget 
européen après l'Allemagne et la France.   
     
 
 (Francesco Guarascio; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant