UE/Quotas de migrants-Varsovie parle de risque de crise institutionnelle

le
0

VARSOVIE, 14 septembre (Reuters) - L'Union européenne sera confrontée à une crise institutionnelle si elle impose des quotas obligatoires de migrants contre la volonté de certains pays membres, a déclaré lundi le ministre polonais des Affaires européennes, Rafal Trzaskowski. "Si nous prenons une décision aussi importante, tous les pays devront donner leur accord", a-t-il dit lors d'un point de presse à Bruxelles. La Slovaquie, par exemple, s'est déclarée durant le week-end hostile à tout quota obligatoire de migrants, sujet qui sera au coeur de la réunion des ministres de l'Intérieur des Vingt-Huit ce lundi après-midi à Bruxelles. (Marcin Goettig et Adrian Krajewski; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant