UE/Migrants-Quatre pays d'Europe centrale contre les quotas

le , mis à jour à 16:05
0

BRATISLAVA, 19 juin (Reuters) - La Slovaquie, la Hongrie, la République tchèque et la Pologne sont hostiles à la proposition de la Commission européenne d'imposer aux Etats membres de l'UE des quotas pour l'accueil de migrants, a déclaré vendredi le Premier ministre slovaque Robert Fico. "Nous pensons que ce que propose la Commission européenne est contraire aux conclusions du Conseil européen, qui a mis en avant le principe de la libre circulation", a dit Robert Fico lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre à Bratislava entre les dirigeants des quatre pays d'Europe centrale et François Hollande. Le président français a estimé que les engagements pris individuellement par chaque Etat membre permettraient de résoudre le problème mieux que l'imposition de quotas par Bruxelles. "Je ne pense pas que ce soit la bonne méthode", a-t-il dit. La Commission européenne a proposé de répartir entre les Etats membres de l'Union 40.000 migrants aujourd'hui accueillis par l'Italie et la Grèce mais son projet suscite le scepticisme, voire une franche hostilité, dans bon nombre des pays concernés. (Jan Lopatka et Tatiana Jancarikova, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant