UE-Les constructeurs de poids lourds risquent une grosse amende-presse

le
1

FRANCFORT, 23 février (Reuters) - Les grands constructeurs de poids lourds européens risquent une amende pouvant atteindre quatre milliards d'euros pour entente illicite, écrit le Handelsblatt, citant des sources sectorielles. La Commission européenne avait annoncé en novembre avoir adressé des communiqués des griefs à plusieurs constructeurs soupçonnés d'entente illicite sur les prix. Le suédois Scania, le néerlandais DAF et l'italien Iveco risquent d'être les plus touchés, tandis que l'allemand Daimler DAIGn.DE et le suédois Volvo Trucks VOLVb.ST peuvent prétendre à un traitement de faveur pour avoir coopéré avec les enquêteurs, poursuit le Handelsblatt. MAN MANG.DE pourrait même échapper aux poursuites pour avoir révélé les dessous de l'affaire, poursuit le quotidien financier allemand. Ricardo Cardoso, porte-parole de la CE, MAN et Daimler se sont refusé à tout commentaire. Les autres sociétés n'étaient pas disponibles dans l'immédiat. (Edward Taylor et Foo Yun Chee, Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.guer le mardi 24 fév 2015 à 02:44

    Une telle "grosse amende" aura pour but de fragiliser un peu plus l'industrie européenne au profit des constructeurs étrangers : bravo, la commission !