UE-Le commissaire britannique sera chargé du terrorisme

le
1
 (Ajoute réaction au Parlement européen) 
    BRUXELLES, 2 août (Reuters) - Le nouveau commissaire 
européen britannique sera chargé des questions de lutte contre 
le terrorisme et de partage du renseignement entre les Etats 
membres de l'Union européenne, a indiqué le président de la 
Commission européenne Jean-Claude Juncker, mardi. 
    Julian King, qui a été ambassadeur de Grande-Bretagne en 
France, avait été désigné par l'ex-Premier ministre David 
Cameron pour remplacer Jonathan Hill en tant que représentant 
britannique au sein de la Commission européenne. 
    Jonathan Hill avait démissionné après le référendum du 23 
juin par lequel les électeurs britanniques ont exprimé leur 
volonté de sortir de l'UE. 
    Julian King, en charge du portefeuille de la Sécurité de 
l'Union, aura pour mission de coordonner une réponse européenne 
au terrorisme, à la criminalité organisée et à la délinquance 
informatique, précise la commission. 
    Dans sa lettre de nomination, Jean-Claude Juncker souhaite 
que Julian King améliore le partage d'informations et de 
renseignements, notamment en "transformant le centre européen de 
l'antiterrorisme d'Europol en structure renforcée et en 
développant des systèmes efficaces et compatibles d'échange 
d'informations". 
    La nomination de Julian King doit maintenant être approuvée 
par le Parlement européen. Le diplomate britannique devrait se 
présenter devant l'instance législative communautaire au début 
de l'automne. 
    Le chef du groupe libéral au Parlement européen, Guy 
Verhofstadt, a déjà mis en doute la décision de Jean-Claude 
Juncker, faisant référence à la clause d'exemption britannique 
sur la coopération policière et judiciaire dans l'UE. 
    "Ce serait étrange de donner un portefeuille aussi important 
à quelqu'un qui n'a pas de motivation pour faire avancer 
l'intérêt européen en général et, plus spécifiquement, pour 
améliorer les capacités de l'UE en matière de sécurité", a-t-il 
déclaré dans un communiqué. 
    Un porte-parole du Premier ministre britannique Theresa May 
a en revanche salué cette nomination, précisant que la sécurité 
constituait une question vitale pour tous les pays membres.      
  
 
 (Julia Forretti; Pierre Sérisier et Laura Martin pour le 
service français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jany7 il y a 4 mois

    ils sont en dehors ou pas de l'eu alors pas de poste