UE-L'obésité peut parfois être un "handicap" dans le travail

le
0

BRUXELLES, 18 décembre (Reuters) - L'obésité peut dans certains cas constituer un handicap et les personnes qui en souffrent peuvent bénéficier de la législation européenne contre les discriminations dans le travail, a déclaré jeudi la Cour de Justice de l'Union européenne. Celle-ci était appelée à se prononcer sur le cas de Karsten Kaltoft, un assistant maternel danois qui se plaignait de son licenciement par la municipalité qui l'employait. Kaltoft, qui n'a jamais pesé moins de 160 kilos quand il travaillait, affirme que l'obésité a été l'un des motifs de son licenciement, ce que démentent ses anciens employeurs. La Cour de justice, dont le siège est à Luxembourg, reconnaît bien que "dans le domaine de l'emploi et du travail, le droit de l'Union ne consacre pas de principe général de non-discrimination en raison de l'obésité en tant que telle". Mais "si l'état d'obésité du travailleur entraîne une limitation, résultant notamment d'atteintes physiques, mentales ou psychiques, dont l'interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à la pleine et effective participation de cette personne à la vie professionnelle sur la base de l'égalité avec les autres travailleurs et si cette limitation est de longue durée, un tel état relève de la notion de 'handicap'", souligne la Cour. Dans ce cas, la législation européenne sur la lutte contre les discriminations peut s'appliquer, poursuit-elle, et "il incombe à la juridiction nationale (danoise) de déterminer si l'obésité de M. Kaltoft relève de la définition de 'handicap'". Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui se fonde sur des estimations remontant à 2008, 23% des Européennes et 20% des Européens sont obèses. (Julia Fioretti, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant