UE-Enquête approfondie sur l'opération Hutchison/Vimpelcom

le
0
 (Actualisé avec la réaction des deux sociétés) 
    BRUXELLES, 30 mars (Reuters) - La Commission européenne (CE) 
annonce mercredi l'ouverture d'une enquête approfondie sur le 
projet de fusion des filiales mobiles italiennes d'Hutchison 
 0001.HK  et de Vimpelcom  VIP.O , l'exécutif européen craignant 
qu'il n'aboutisse à une hausse des prix pour le consommateur et 
à une baisse des investissements. 
    La fusion projetée entre 3 Italia, filiale du groupe de Hong 
Kong, et WIND Telecommunicazioni, filiale du russe Vimpelcom, 
ramènerait le nombre d'opérateurs télécoms mobiles en Italie de 
quatre à trois et créerait le premier opérateur mobile italien 
en nombre d'abonnés. 
    Elle réduirait aussi le nombre d'opérateurs disposant de 
leur propre réseau, accessible à d'éventuels opérateurs 
virtuels. 
    "La Commission craint que l'opération n'entraîne une hausse 
des prix, une réduction du choix et une diminution de 
l'innovation pour les clients de téléphonie mobile en Italie", 
lit-on dans le communiqué de l'exécutif européen. 
    Les deux sociétés concernées ont dit qu'elles s'attendaient 
à une telle enquête et qu'elles allaient y coopérer. 
    "La nouvelle entité disposera de la taille et de la solidité 
financière pour offrir, grâce en outre à une structure de coûts 
plus efficace, le meilleur des réseaux aux consommateurs et aux 
entreprises en Italie", disent-elles dans un communiqué commun. 
    La CE dispose de 90 jours, jusqu'au 10 août, pour se 
prononcer. 
    Le projet d'Hutchison de racheter O2, filiale britannique de 
Telefonica  TEF.MC , pour 10,3 milliards de livres (14 milliards 
d'euros), est également l'objet des attentions de la CE.  
  
     
 
 (Julia Fioretti; Wilfrid Exbrayat et Patrick Vignal pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant