UE/Emissions-Procédure d'infraction ouverte contre l'Italie

le
0
    BRUXELLES, 17 mai (Reuters) - La Commission européenne a 
annoncé mercredi l'ouverture d'une procédure d'infraction contre 
l'Italie pour n'avoir pas réagi aux allégations voulant que Fiat 
Chrysler Automobiles (FCA) ait truqué des tests d'émissions. 
    L'exécutif européen explique dans un communiqué qu'il a 
ainsi décidé d'adresser une lettre de mise en demeure à l'Italie 
afin qu'elle réponde aux craintes exprimées quant à 
l'insuffisance des mesures prises eu égard aux stratégies de 
contrôle des émissions de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) 
 FCHA.MI  FCAU.N . 
    "Les constructeurs automobiles ont traité avec laxisme la 
question des contrôles d'émissions et certains ont même enfreint 
la loi", déclare la commissaire Elbieta Biekowska, chargée du 
marché intérieur, de l'industrie, de l'entrepreneuriat et des 
PME, dans un communiqué.  
    "Le scandale des émissions montre que la responsabilité de 
l'application de la loi et de la sanction des responsables ne 
peut plus incomber qu'aux seuls États membres", ajoute-t-elle. 
    L'Italie dispose à présent de deux mois pour réagir et la CE 
pourrait éventuellement décider de la poursuivre devant les 
tribunaux si elle n'était pas satisfaite de sa réponse. 
 
 (Robert-Jan Bartunek, Wilfrid Exbrayat pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant