UE-Des mesures pour que la Grèce contrôle mieux ses frontières

le
0
    BRUXELLES, 10 février (Reuters) - Les représentants des 28 
Etats membres de l'Union européenne ont approuvé mercredi une 
deuxième série de recommandations à la Grèce pour améliorer le 
contrôle de ses migrants, a-t-on appris de sources diplomatiques 
au sein de l'UE. 
    Il s'agit d'un pas de plus vers l'extension de deux ans des 
contrôles aux frontières de l'espace Schengen de libre 
circulation. 
    Si la Grèce ne parvient pas à mettre en oeuvre ces 
recommandations d'ici trois mois, les Etats à l'intérieur de 
l'espace Schengen pourraient aussi imposer des contrôles à leurs 
propres frontières, selon une disposition exceptionnelle du 
traité de Schengen. Certains, dont l'Allemagne, l'ont déjà fait 
en réponse à l'afflux massif de migrants en provenance de Grèce. 
    Certaines dérogations accordées au traité de création de 
l'espace Schengen expirent en mai. La nouvelle procédure vise à 
déclencher la possibilité à long terme de réinstaurer le 
contrôle des frontières pour une période pouvant aller jusqu'à 
deux ans. 
    Ce compte à rebours de trois mois devrait en principe 
commencer vendredi, lors de l'adoption par les gouvernements de 
la décision de leurs représentants. 
 
 (Gabriela Baczynska, Tom Koerkemeier et Jan Strupczewski; 
Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant