UE : David Cameron obtient un délai pour payer la rallonge budgétaire

le
0
UE : David Cameron obtient un délai pour payer la rallonge budgétaire
UE : David Cameron obtient un délai pour payer la rallonge budgétaire

David Cameron a obtenu ce qu'il voulait. Le Premier ministre britannique a eu gain de cause ce vendredi en obtenant de ses partenaires européens un délai pour le paiement de la rallonge de 2,1 milliards d'euros que la Grande Bretagne doit verser au budget de l'Union européenne. «Nous avons décroché bien plus qu'espéré», s'est réjoui son ministre des Finances George Osborne, à sa sortie d'une réunion avec ses homologues européens. Londres a obtenu de «payer en deux fois» la rallonge demandée par Bruxelles durant «la seconde partie de 2015» alors que la première date butoir prévue était fixée au 1er décembre 2014. «Le conseil a reconnu le caractère exceptionnel de la situation et demande à la Commission européenne de changer les règles» pour permettre ce compromis, a indiqué un diplomate.

VIDEO. Pour George Osborne, le délai obtenu pour payer la rallonge est «un succès»

Cet étalement a été consenti à tous les Etats membres de l'Union européenne sommés de remettre au pot européen à la suite d'une révision des PIB effectuée par les États membres eux-mêmes. Les Pays-Bas doivent ainsi également payer un supplément de près de 700 millions d'euros au budget de l'UE pour l'année 2014. D'autres bénéficient en revanche d'une réduction de leur contribution, au premier rang desquels la France. Avec une contribution annuelle au budget européen de 20 milliards d'euros, elle décroche une ristourne de 1 milliard en 2014, déjà prise en compte par Paris pour faire avaliser son projet de budget 2015.

David Cameron «est insupportable»

Le mois dernier, David Cameron avait profité du dernier sommet européen pour taper du poing sur la table. «Je ne paierai pas cette addition le 1er décembre, avait-il lancé lors d'une conférence de presse. Et si certains pensent que cela va arriver, ils vont voir.» En visite à Helsinki (Finlande) ce vendredi matin, il a encore une fois réaffirmé sa détermination. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant