UE-Bratislava sera un pas sur une longue route, dit Merkel

le
0
    BRATISLAVA, 16 septembre (Reuters) - Le sommet "post-Brexit" 
de vendredi à Bratislava est "le point de départ pour un travail 
intense" mené dans la perspective du 60e anniversaire du traité 
de Rome, en mars 2017, et au-delà, ont déclaré vendredi François 
Hollande et Angela Merkel.  
    "Nous devons avoir un agenda, un plan de travail, une 
feuille de route pour que d'ici le 60e anniversaire du traité de 
Rome, nous ayons traité un certain nombre de problèmes", a 
déclaré la chancelière allemande lors d'une conférence de presse 
commune avec le président français.  
    Le sommet à 27 de Bratislava, qui a décidé de lancer des 
projets concrets "est un point de départ pour un travail 
intense", a-t-elle souligné évoquant "un pas sur une route qui 
sera longue". 
     François Hollande a invité pour sa part à retenir de ce 
sommet que "l'Europe peut, doit avancer dès lors qu'elle a des 
priorités claires qui correspondent aux attentes des Européens". 
    Le président a cité au chapitre ces priorités la protection, 
la  prospérité et l'avenir de la jeunesse.  
    La question de l'immigration, qui divise les 27, a aussi été 
abordée lors de ce sommet.  
    "Nous devons renforcer encore les frontières extérieures", a 
dit François Hollande tandis que qu'Angela Merkel rappelait 
l'objectif de "stopper l'immigration irrégulière" et de 
combattre les "causes profondes" de migrations qui déstabilisent 
l'Europe 
 
 (Elizabeth Pineau avec Jean-Baptiste Vey à Paris, édité par 
Simon Carraud) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant