UDI : Jean-Christophe Lagarde lance la bataille du centre

le
0
Lagarde, Borloo et Morin en mai 2013.
Lagarde, Borloo et Morin en mai 2013.

La guerre est déclarée pour la tête de l'UDI. Candidat à la présidence du parti, Jean-Christophe Lagarde a lancé une attaque en règle contre ses camarades centristes. Dans un indiscret du JDD, le maire de Drancy tacle violemment Jean-Christophe Fromantin, l'édile de Neuilly, lui aussi en lice pour prendre la place laissée vacante par Jean-Louis Borloo."Jean-Christophe Fromantin, c'est une escroquerie", rapporte le Journal du dimanche dans cet indiscret. Le député de Seine-Saint-Denis n'est pas tendre non plus avec les ténors du centre. "Bayrou ? Il préférera Hervé Morin, il le gêne moins que moi", estime Lagarde. "Borloo ? Il choisira Yves Jégo sans oser le dire", poursuit-il.Qui pour succéder à Borloo ?Dans un entretien au même JDD, le 29 juin dernier, Jean-Christophe Lagarde se déclarait officiellement candidat, refusant "cette vision traditionnelle du centre qui n'est qu'un parti d'appoint". "Je ne veux pas d'un centre qui pleure", lançait-il encore. Avant de haranguer les militants dans une lettre, leur disant sa volonté de "faire de l'UDI l'étendard d'un centre conquérant", et de dévoiler son programme ce week-end.Dans sa bataille pour la conquête de l'UDI, Lagarde devra affronter dans cinq mois au moins cinq adversaires ! Se sont déclarés, pour l'instant, Hervé Morin, Jean-Christophe Fromantin, Jean Arthuis, Emmanuel Pasco Viel et le tandem formé par Chantal Jouanno et Yves Jégo. Verdict le 15 novembre, lors du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant