UBS espère un effet Trump dans la gestion de fortune

le , mis à jour à 11:11
0
    * Bénéfice net T4 CHF738 mlns (consensus: 339 mlns) 
    * Dividende 2016 inchangé de 0,60 franc par action 
    * Ratio CET1 13,8% au T4 c. 14% au T3 
    * Décollecte nette dans la gestion de fortune 
    * L'action perd 3% 
 
 (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse, commentaire 
d'analyste) 
    par Joshua Franklin 
    ZURICH, 27 janvier (Reuters) - UBS  UBSG.S  espère que le 
rally boursier aux Etats-Unis inspiré par le programme 
économique du président Donald Trump aura un effet bénéfique sur 
les résultats de sa filiale de gestion de fortune.  
    La première banque suisse, par ailleurs acteur dominant de 
la gestion de fortune dans le monde, a observé une amélioration 
de la confiance des investisseurs aux Etats-Unis vers la fin de 
l'année dernière, ce qui pourrait laisser présager leur retour 
sur le marché. 
    "Bien que les incertitudes économiques, les tensions 
géopolitiques et des politiques favorisant la discorde 
continuent d'affecter l'état d'esprit des clients et les volumes 
de transactions, nous observons les premiers signes d'un regain 
de confiance des investisseurs, notamment aux Etats-Unis, ce 
dont pourraient profiter nos activités de gestion de fortune", 
explique la banque dans un communiqué.  
    UBS a enregistré en 2016 une baisse de 47% de son bénéfice 
net annuel à 3,3 milliards de francs suisses (3,1 milliards 
d'euros) contre 6,2 milliards en 2015. La banque a toutefois 
battu le consensus grâce en partie à une performance meilleure 
que prévu du trading boursier. 
    Sur le seul quatrième trimestre, elle a dégagé un bénéfice 
net de 738 millions de francs suisses (691 millions d'euros).    
 Une enquête Reuters auprès de 15 analystes donnait un bénéfice 
net de 339 millions de francs. Un an auparavant, le bénéfice net 
était de 949 millions de francs, incorporant un produit fiscal 
net exceptionnel de 715 millions.   
    UBS a proposé un dividende inchangé de 0,60 franc sur les 
résultats de 2016, conforme aux prévisions du marché. Elle avait 
versé un dividende spécial de 0,25 franc par action sur les 
résultats de 2015 à la faveur d'une réévaluation de crédits 
d'impôt différés. 
    "Nous considérons que ce sont des résultats mitigés et 
restons à 'sous-performer' car les marges de la gestion de 
fortune restent sous pression et nous pensons que les dividendes 
stagneront dans un avenir prévisible", estiment les analystes de 
Bank of America Merrill Lynch. 
    L'action UBS perdait près de 3% en matinée, alors que 
l'indice des bancaires européennes  .SX7P  limitait sa perte à 
1%, la plus forte au niveau des indices sectoriels du Stoxx 600 
 .STOXX  toutefois. 
    Signe des difficultés rencontrées par son segment Wealth 
Management (gestion de fortune), hors Amérique du Nord, ce 
dernier a dégagé un revenu transactionnel qui n'a jamais été 
aussi faible durant un quatrième trimestre. Le résultat 
opérationnel du segment a également diminué pour le septième 
trimestre d'affilée. 
    La banque a précisé avoir subi des décollectes nettes dans 
ses divisions Wealth Management et Wealth Management Americas de 
4,1 et 3,1 milliards de dollars respectivement, dans un contexte 
de taux d'intérêt ultra-bas et de préférence des investisseurs 
pour les liquidités. 
    Dans le cas particulier de Wealth Management, la banque a 
évoqué les répercussions de programmes d'amnistie fiscale dans 
des marchés émergents et dans la région Asie-Pacifique. 
    Wealth Management Americas, malgré la décollecte, est 
parvenue à dégager un bénéfice imposable ajusté record. 
    UBS a enfin réalisé pour 100 millions de francs d'économies 
nettes au quatrième trimestre, soit un total de 1,6 milliard de 
francs depuis 2013. Elle vise 2,1 milliards de francs 
d'économies nettes d'ici la fin de l'année.  
    Elle a également dégagé un ratio de solvabilité CET1 de 
13,8% au dernier trimestre 2014 contre 14% le trimestre 
précédent. 
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant