UBP : la génération Y peut influencer les comportements d'investissement

le
0

(AOF) - Dans une récente note, Union Bancaire Privée (UBP) se penche sur la "génération Y" et les conséquences attendues de son avènement sur les marchés financiers. "Phénomène sociodémographique et sociétal, l’avènement de la « Génération Y » représente aussi un thème d’investissement boursier prometteur", commencent Rob Jones, co-responsable de l’équipe Actions européennes, et Jean-Luc Eyssautier, Senior Investment Specialist chez UBP.

Réputée pour être "digital native", la génération Y a un rapport au monde façonné par les nouvelles technologies, fait d'hyper-connexion, de goût pour l'instantanéité et la multiplicité des échanges, d'identification communautaire (les " Y " appartiennent à différentes tribus autour de centres d'intérêt communs), d'affranchissement des distances géographiques...

"Génération de la crise financière, elle imagine aussi un nouveau rapport au travail, vis-à-vis duquel elle se montre beaucoup plus exigeante que ne l'étaient ses parents. La génération Y revendique flexibilité, conçoit les relations professionnelles de façon horizontale (et non plus hiérarchique), aime travailler en communauté sur le mode du projet participatif. Mais surtout, elle exige de l'emploi qu'il lui transmette des connaissances et savoir-faire nouveaux", ajoutent les experts de l'UBP.

Enfin, la génération Y consomme plus rapidement, renouvelle plus fréquemment ses achats, est avant tout attentive à la qualité et l'authenticité du produit et apprécie sélectionner à la carte les services dont elle a besoin.

En termes d'investissement, Rob Jones et Jean-Luc Eyssautier citent Remy Cointreau et Inditex parmi les valeurs qui ont "su s'approprier les codes de la génération Y en positionnant habilement l'image de leurs marques."

Le groupe de spiritueux a parfaitement intégré les attentes de cette génération, sélective en matière de consommation d'alcool, et ajusté en conséquence le positionnement de sa gamme de spiritueux. De son côté, l'enseigne textile a fait le choix de la proximité de la fabrication pour en contrôler la qualité.

"Ces valeurs boursières sont donc en mesure de profiter pleinement des pratiques de consommation de la génération Y. Pour les investisseurs en mesure de s'affranchir des contraintes indicielles ou de benchmark, un thème comme celui-ci représente une belle opportunité de rémunérer des idées d'investissement tournées vers le futur", concluent Rob Jones et Jean-Luc Eyssautier chez UBP.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant