UBP : Combiner une approche défensive à un potentiel de hausse au travers des obligations convertibles

le
0

Les obligations convertibles bénéficient de perspectives très favorables. Les sociétés sont en effet toujours plus nombreuses à s'orienter vers les convertibles pour leurs besoins de financement, et les investisseurs utilisent de plus en plus cette classe d'actifs comme une réelle alternative aux actions et aux obligations.

Les obligations convertibles combinent les qualités défensives des obligations classiques et le potentiel de hausse des actions, ce qui leur confère un profil risque/rendement asymétrique. Cette caractéristique constitue un avantage considérable sur le long terme, cette classe d'actifs pouvant générer des performances similaires à celles des actions, avec une volatilité nettement inférieure. L'atout majeur des obligations convertibles réside ainsi dans leur convexité; c'est d'ailleurs la raison pour laquelle les clients les intègrent au sein de leurs portefeuilles, cette classe d'actifs constituant un excellent moyen de se diversifier.

L'Union Bancaire Privée («UBP») a fait figure de pionnière dans la gestion des obligations convertibles en Europe, ayant très tôt compris les nombreuses opportunités offertes par cette classe d'actifs. Depuis 1999, l'équipe s'emploie à suivre une approche cohérente vis-à-vis des convertibles, ses stratégies se fondant sur trois grandes caractéristiques différenciatrices qui constituent le c½ur de son processus d'investissement: un biais «investment-grade» visant à renforcer le plancher obligataire et à réduire le risque de crédit, ainsi qu'un focus sur les options bon marché permettant de maximiser la convexité, et enfin une gestion discrétionnaire du delta de façon à ajuster rapidement la sensibilité actions si nécessaire.

L'équipe d'investissement est reconnue pour ses vues de long terme; elle est notamment résolument convaincue que l'Europe recèle toujours un fort potentiel de valeur. Le mouvement de «repricing» qui s'est opéré dans l'univers des obligations convertibles européennes, à la suite de la dislocation du marché début 2012, produit aujourd'hui ses effets positifs, en tirant leur valeur à la hausse.

Au travers de ses diverses stratégies en obligations convertibles - se distinguant principalement par des fourchettes de sensibilité actions clairement définies -, l'UBP offre ainsi une réelle alternative aux obligations et aux actions. La stratégie défensive par exemple propose, comme alternative aux obligations, d'investir dans des convertibles affichant une faible sensibilité actions. Ce profil risque/rendement de long terme très intéressant, qui place d'ailleurs cette stratégie en tête du marché européen en termes de taille, tient à son positionnement spécifique. En effet, en limitant volontairement sa participation attendue aux hausses des marchés actions, cette stratégie permet aux investisseurs de bénéficier de rendements positifs dans un environnement de rendements traditionnellement négatifs, mais également d'une forte asymétrie ainsi que d'une faible volatilité.

S'agissant à présent des stratégies à delta élevé au sein de la gamme convertible de l'UBP, la stratégie européenne dynamique a démontré sa capacité à se positionner comme une solide alternative aux placements en actions européennes. Son positionnement dynamique - avec une sensibilité actions comprise entre 20% et 80% -, combiné à un processus d'investissement essentiellement «bottom-up» centré sur la convexité, a permis aux investisseurs d'améliorer le profil risque/rendement de leurs portefeuilles sur le long terme, profitant ainsi de performances similaires à celles des actions avec une volatilité contenue.

Quinze ans après le lancement de la première stratégie par Jean-Edouard Reymond, l'équipe est désormais composée de six professionnels de l'investissement avec environ EUR 3,5 milliards sous gestion, ce qui fait de l'UBP l'un des acteurs majeurs du secteur. A fin 2013, notre stratégie européenne dynamique a généré une performance brute de 15,3%, se classant ainsi dans le 1er quartile de son groupe de pairs en termes de performance (sur 1 an et 3 ans).


Pour toute information complémentaire, merci de contacter
Jérôme Koechlin, Responsable Corporate Communications, Tél.: +41 (0) 58 819 2640, E-mail: jko@ubp.ch


A propos de l'Union Bancaire Privée (UBP) 
L'UBP figure parmi les plus grandes banques privées de Suisse et est l'une des banques les mieux capitalisées, avec un ratio Tier 1 de 29%. La Banque est spécialisée dans la gestion de fortune au service de clients privés et institutionnels. Basée à Genève et présente dans une vingtaine d'implantations dans le monde, l'UBP emploie quelque 1'350 collaborateurs et dispose de CHF 87,7 milliards (EUR 71,6 milliards) d'actifs sous gestion au 31 décembre 2013. www.ubp.com




Les informations et les opinions figurant ci-dessus ont été élaborées par l'Union Bancaire Privée, UBP SA (ci-après «l'UBP»).
Les informations contenues dans le présent document ont été obtenues auprès de différentes sources et l'UBP les considère comme fiables. Toutefois, l'UBP ne garantit ni l'exactitude, ni l'exhaustivité desdites informations. Les opinions, estimations et projections mentionnées dans le présent document reflètent l'avis de l'auteur à la date du présent document et peuvent être modifiées sans préavis. L'UBP n'est nullement obligée de mettre à jour, de modifier ou de corriger le présent document.
Le présent document est fourni uniquement à titre d'information. Il ne constitue en aucun cas une offre ou une sollicitation en vue de l'achat ou de la vente d'instruments financiers ou de la participation à une stratégie de placement particulière dans une quelconque juridiction. Les instruments financiers mentionnés dans le présent document peuvent ne pas être adaptés à tous les investisseurs, et les présentes informations ne doivent pas être considérées par les destinataires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement. Les investisseurs doivent prendre leurs propres décisions d'investissement, avec l'aide de leurs conseillers indépendants (dans la mesure où ils le jugent nécessaire), en tenant compte de leur situation financière spécifique et de leurs objectifs de placement. Les investisseurs doivent avoir conscience que les taux de change peuvent avoir un effet négatif sur le prix ou la valeur ou encore le revenu issu d'un investissement libellé dans une monnaie étrangère. Par ailleurs, les performances passées ne constituent pas nécessairement une indication des performances futures.
L'UBP peut agir en tant que teneur de marché pour les titres mentionnés dans le présent document ou les produits dérivés desdits titres, ou peut, en qualité de mandant ou d'agent, acheter ou vendre lesdits titres ou produits dérivés. L'UBP peut avoir un intérêt financier dans les sociétés mentionnées dans le présent document, y compris une position acheteuse («long») ou vendeuse («short») dans leurs titres, et/ou des options, des contrats à terme («futures») ou d'autres instruments dérivés y afférents.



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant