Ubisoft-Vivendi n'aurait pas présenté de résolution

le , mis à jour à 16:45
0
    PARIS, 29 septembre (Reuters) - Le directeur financier 
d'Ubisoft  UBIP.PA  Alain Martinez a déclaré jeudi que selon les 
informations dont il disposait Vivendi  VIV.PA  n'avait pas 
présenté de résolution demandant un siège au conseil 
d'administration de l'éditeur de jeux vidéo. 
    Le numéro trois mondial du secteur est engagé dans un bras 
de fer avec son premier actionnaire Vivendi, dont il dénonce la 
tentative de prise de contrôle rampante. 
    "Rien n'interdit qui que ce soit de proposer des 
administrateurs, que ce soit le groupe Vivendi ou un autre 
actionnaire", a expliqué Alain Martinez devant un partenaire 
d'actionnaires en grande majorité acquis à la famille Guillemot, 
fondatrice d'Ubisoft. 
    "A moins qu'il y ait une proposition qui soit faite là 
aujourd'hui, à notre connaissance il n'y en a pas eu".   
 
 (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez) 
     PARIS, 29 septembre (Reuters) - La famille Guillemot va 
conserver la main sur la stratégie d'Ubisoft  UBIP.PA , son 
premier actionnaire Vivendi  VIV.PA  s'étant abstenu de 
soumettre à l'assemblée générale des actionnaires une résolution 
demandant un siège au conseil. 
    A l'issue d'une assemblée qui s'est transformée en 
quasi-plébiscite pour les frères Guillemot, fondateurs de 
l'éditeur de jeux vidéo, une large majorité des résolutions ont 
été adoptées mais quatre propositions ont été rejetées faute 
d'avoir obtenu un nombre de voix suffisant. 
    Le renouvellement du mandat d'administrateur du PDG Yves 
Guillemot a été approuvé avec 65% des voix. 
    La famille Guillemot craignait un coup de force de Vivendi, 
devenu son premier actionnaire avec 22,8% du capital. 
 
 (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant