UBISOFT perd près de 4%, VIVENDI n'envisage pas de déposer une offre publique

le
1

(AOF) - Ubisoft (-3,71% à 25,155 euros) a creusé ses pertes alors que, dans une déclaration auprès de l’Autorité des marchés financiers, Vivendi a indiqué qu'il n'envisageait pas de déposer une offre publique, ni de prendre le contrôle de l'éditeur de jeux vidéo. Cette annonce a pour conséquence de réduire une partie de la dimension spéculative du dossier. On rappellera que Vivendi a lancé une OPA sur Gameloft, également fondé par la famille Guillemot et spécialisé dans les jeux pour smartphones et tablettes.

Le groupe de médias a fait cette communication en annonçant avoir franchi en hausse, le 27 avril 2016, le seuil de 15% des droits de vote d'Ubisoft et détenir 17,73% du capital et 15,66% des droits de vote de cette société, a annoncé l'Autorité des marchés financiers.

Il envisage cependant de demander une recomposition du conseil d'administration d'Ubisoft en vue, notamment, d'y obtenir une représentation cohérente avec sa position actionnariale.

Vivendi envisage aussi de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché.

La société a enfin rappelé que cet investissement participe d'une vision stratégique de convergence opérationnelle entre les contenus et les plates-formes de Vivendi et les productions d'Ubisoft dans le domaine des jeux vidéo. Enfin, elle continue de souhaiter l'établissement d'une collaboration fructueuse.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cacous il y a 9 mois

    18% et encore plus, juste pour avoir une place au CA..... Qui le croit ???