UberPop : les dirigeants d'Uber visés par la plainte de Cazeneuve

le , mis à jour à 10:17
30
UberPop : les dirigeants d'Uber visés par la plainte de Cazeneuve
UberPop : les dirigeants d'Uber visés par la plainte de Cazeneuve

Bernard Cazeneuve a indiqué vendredi matin sur RTL que la plainte déposée jeudi contre le service UberPop visait notamment les dirigeants d'Uber pour incitation «à poursuivre une infraction pénale». Le directeur général d'Uber France, Thibaud Simphal, avait affirmé jeudi que l'arrêté préfectoral interdisant UberPop à Paris «ne (changeait) rien» et que ce service pouvait «continuer».

«La plainte que j'ai déposée hier est suffisamment générale dans les principes qu'elle pose pour pouvoir couvrir y compris ce type de déclarations (qui) incitent des acteurs économiques ou des individus à poursuivre une infraction pénale. C'est donc une infraction pénale que ces déclarations», a expliqué Bernard Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur, avait réaffirmé jeudi sa volonté de faire fermer UberPop, «un service illégal», après avoir reçu les syndicats de taxis. Il avait proposé que les véhicules UberPop soient «systématiquement saisis lorsqu'ils (étaient) pris en flagrant délit».

Michel Sapin est lui aussi monté au créneau, vendredi, sur Europe 1. «Des technologies nouvelles qui facilitent la vie des gens, tant mieux. Mais le travail au noir, non. Les uns paient des taxes, les autres non : il faut respecter une bonne concurrence. Nous voulons une concurrence juste. Si le service est meilleur, mais avec des impôts payés, et bien aux taxis parisiens d'être aimables et accueillants ! Les meilleurs feront des profits. Mais il faut des règles», a estimé le ministre de l'Economie.

QUESTION DU JOUR. Comprenez-vous la colère des taxis ?

Hollande en arbitre

Dans la nuit de jeudi à vendredi, François Hollande a haussé le ton depuis Bruxelles, demandant la dissolution du service, tout en condamnant les «violences inacceptables» observées lors des manifestations de taxis.

«UberPop doit être dissous et déclaré illégal et la saisie des véhicules devra être prononcée et effectuée», a déclaré le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR le vendredi 26 juin 2015 à 17:11

    Casneuve bouge quand il y a le feu les taxis fond de la cases il bouge mais le problème existe depuis longtemps il y a des monopoles il ny a pas le droit au black uber pop paye t il les taxes et la concurrence es t elle interdite les clinique vont elle brûler les hopiteaux

  • sawer33 le vendredi 26 juin 2015 à 12:37

    mais qu'on balance une bombe nucléaire et qu'on en parle plus;

  • dotcom1 le vendredi 26 juin 2015 à 12:30

    Uberpop déclaré illégale dans l'autres pays européen, mais ce n'est pas parce que le cannabis est légal au Pays-Bas qu'il faut faire pareil chez nous. Je rappelle que le mariage homo était illégale il y a encore quelques années mais que maintenant tout le monde trouve ca formidable.

  • xk8r le vendredi 26 juin 2015 à 11:51

    caseuneuve avec son froc sur les chaussures !!!!

  • domin288 le vendredi 26 juin 2015 à 11:35

    @bernm Et qui croyait vous finance le PS, le gouvernement actuel a tout intérêt à protéger les revenues de son parti.

  • M3155433 le vendredi 26 juin 2015 à 11:31

    Uber pop est déclaré illegal dans plusieurs pays europeens , et concurrence deloyal . Il est anormal qu'une greve (violente) soit necessaire , pour que les politiciens , enfin réagissent et interdisent ces "taxis" sauvages.... Apres , il est aussi indispensable que les taxis de metier se reforment , évoluent et s'ameliorent

  • M4358281 le vendredi 26 juin 2015 à 11:28

    on leur brûle leurs voitures et on les poursuit en justice ..!!! Taxis = Dockers Marseille = Ferrys Calais =etc etc = ma f fia !

  • M1535429 le vendredi 26 juin 2015 à 11:23

    le seul parti politique intelligent http://www.contrepoints.org/2015/06/26/212101-legalisons-uberpop

  • bernm le vendredi 26 juin 2015 à 11:13

    Taxi G7 et Taxi bleu appartiennent au meme groupe Rousselet, qui a un quasi monopole sur la centrale de reservation. de plus, proprietaires de nombreuses licence qu'ils louent aux taxis. L'activite rapporte 25% en rentabilite... Poule aux eux d'or.

  • M8946626 le vendredi 26 juin 2015 à 10:54

    "de nombreux métiers sont "attaqués" par les auto-entrepreneurs (moins de 6% de charges les 9 premiers mois, puis 11% la suivante)." Argument fallacieux, seuls les bénéficiaires de l'ACCRE peuvent obtenir des charges aussi faibles. Les charges habituelles sont de ~25%, sur le chiffre d'affaires.