U Le PSG rallume son petit moteur

le
0
U Le PSG rallume son petit moteur
U Le PSG rallume son petit moteur

De l'un de nos envoyés spéciauxPas le plus moche de la saison, pas son meilleur non plus, ce match du PSG à Lille ne nous apprendra rien qui nous avait échappé jusque-là. Il y a toute la saison parisienne concentrée en 90 minutes, avec un adversaire qui bétonne, un Cavani buteur à sa 37 e occasion, une animation offensive assez maigrichonne, une très bonne entrée de Rabiot, le coaching offensif inutile d'Emery qui attend la 80 e puis la 85 e pour lancer Jesé et Ben Arfa. Une semaine après le terrifiant 0-0 contre l'OM au Parc, la progression de l'équipe demeure lente, incertaine et poussive. Pas sûr que Nice ait de quoi se relever la nuit en tremblant avec ses trois points d'avance avant la réception de Nantes. « Après le but refusé en première période, on a su gérer nos émotions, confie le coach parisien. On a changé un peu les choses tactiquement en se montrant patients avec le ballon pour libérer des espaces. » Paradoxalement, le club de la capitale baissera en mobilité et en combinaisons en seconde période mais augmentera l'efficacité. « Je préfère avoir six occasions et ne pas marquer, qu'une seule et la convertir», détaille Emery, qui prend plus de risques en conférence de presse que dans ses compositions d'équipe. « J'ai décidé de fermer mais si on prend le risque d'ouvrir, on peut en prendre six comme Caen. Après, si j'avais eu Hazard et Gervinho, je les aurais alignés...», se justifie Antonetti, prêt à perdre, pas à être humilié. La soirée valait quand même le déplacement pour deux faits marquants. Le premier, c'est la passe d'armes entre Antonetti et Emery à la 20 e minute, avec séparation par le quatrième arbitre. Le Corse n'a pas aimé. « J'ai trouvé les Parisiens très agacés et très énervés, à l'image de leur entraîneur. Ils en font des tonnes quand même ! » Dans ce duel de Sudistes, le Basque ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant