Tyson l'emporte sur Pilgrim's pour Hillshire

le
3
TYSON L'EMPORTE SUR PILGRIM'S POUR HILLSHIRE
TYSON L'EMPORTE SUR PILGRIM'S POUR HILLSHIRE

(Reuters) - Tyson Foods a damé le pion à Pilgrim's Pride pour la reprise de Hillshire Brands avec une offre améliorée qui valorise le fabricant des saucisses Jimmy Dean à 8,55 milliards de dollars (6,23 milliards d'euros), dette comprise.

Tyson, le numéro deux mondial de la préparation et du conditionnement de la viande derrière le brésilien JBS, a annoncé lundi proposer 63 dollars par action pour Hillshire, soit une prime de près de 7% par rapport à son cours de clôture de vendredi à 58,92 dollars .

Pilgrim's Pride a annoncé dans la foulée retirer sa propre proposition alors que le processus d'enchères a pris fin dimanche.

A Wall Street, Hillshire s'apprécie de 4,98% à 61,85 dollars vers 16h05 GMT tandis que Tyson recule de 4,59%.

La proposition de Tyson reste toutefois conditionnée au retrait de l'offre annoncée le mois dernier par Hillshire sur Pinnacle Foods pour un montant de 4,3 milliards de dollars.

Or Hillshire semble peu disposé à céder sur ce point et son conseil d'administration s'est abstenu d'émettre une recommandation sur l'offre améliorée de Tyson.

Tyson avait précédemment offert 50 dollars par action, un prix qui valorisait Hillshire à 6,8 milliards de dollars en comprenant ses 500 millions de dettes.

Pilgrim's Pride, société majoritairement détenue par JBS, avait riposté le 3 juin en portant son offre sur Hillshire de 45 à 55 dollars par action.

Après la surenchère de Tyson, elle a fait savoir lundi qu'elle ne relèverait pas sa propre proposition, estimant qu'une telle décision ne serait pas dans l'intérêt de ses actionnaires.

Les analystes s'attendaient à ce que Tyson, plus solide financièrement, sorte vainqueur du bras de fer avec Pilgrim's Pride. Le groupe a fait savoir qu'il financerait l'OPA avec ses ressources existantes et une facilité de paiement accordée par Morgan Stanley Senior Funding et JP Morgan Securities.

(Olivia Oran et Devika Krishna Kumar à Bangalore, Benoît Van Overstraeten et Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pascalcs le mardi 10 juin 2014 à 02:13

    Que le plus mauvais gagne.

  • pierry5 le lundi 9 juin 2014 à 19:05

    Est-ce qu'il n'y a pas du cheval dans les saucisses. Ou alors peut-être pas de viande du tout.

  • dupon666 le lundi 9 juin 2014 à 19:00

    combat de marchand de m@rde en sac....bientot dans vos assiettes avec le traite transatlantique