Typhon aux Philippines : l'UE débloque 10 millions d'euros supplémentaires

le
2
Typhon aux Philippines : l'UE débloque 10 millions d'euros supplémentaires
Typhon aux Philippines : l'UE débloque 10 millions d'euros supplémentaires

Cinq jours après le passage du puissant typhon Haiyan, les secours s'efforçaient toujours d'acheminer les produits de premières nécessité, en particulier à Tacloban, capitale de l'île de Leyte et ville côtière de 220 000 habitants qui n'est plus qu'un champ de débris et un charnier à ciel ouvert, où flotte dans l'air l'odeur des corps en décomposition. Dans cette seule ville portuaire, on craint 10 000 morts. «Tout est détruit», résumait le général américain Paul Kennedy, arrivé lundi avec quelque 90 marines et deux avions C-130 remplis de vivres et de matériel.

Près de dix millions d'habitants, soit 10% de la population du pays, ont été d'une manière ou d'une autre touchés par le typhon, dont 660 000 ont perdu leur maison. Les appels aux dons des Nations unies et de différentes ONG continuent de s'organiser.

L'aide internationale s'organise

Les fonds débloqués par les gouvernements. L'Union européenne a encore débloqué ce mardi une aide d'urgence de 10 millions d'euros. Un soutien qui s'ajoute à une aide de trois millions débloquée dimanche. La priorité sera donnée à la remise en état des infrastructures d'eau, des réseaux électriques et des services de santé. Les Etats-Unis, qui avaient déjà envoyé des dizaines de marines, ont eux annoncé un renforcement de leur aide. Le Pentagone a ainsi ordonné au porte-avion George-Washington, qui était à Hong Kong avec ses 5 000 marins et plus de 80 aéronefs, de faire route vers les zones sinistrées pour aider notamment au ravitaillement et aux soins médicaux. Le porte-avions devrait arriver d'ici jeudi ou vendredi. De nombreux autres pays ont promis des aides conséquentes.

Les fonds débloqués par les ONG. Les pays du monde entier et surtout les organisations humanitaires internationales ont réagi immédiatement à la catastrophe. L'agence humanitaire USAID du département d'Etat américain a notamment débloqué au total 20 millions de dollars d'aide ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le mardi 12 nov 2013 à 14:24

    10 millions c'est normal , mais 500 millions aux islamistes tunisiens bravo Hollande , il n'en rate pas une , sur le dos des contribuables toujours

  • s.thual le mardi 12 nov 2013 à 10:14

    espérons que la France via les volaillers bretons,(et pas seulement) en difficultés saura aider les victimes de ce drame ,une facon de limiter les pillages au moins alimentaires !