Twitter sur le point d'être vendu

le
0
Twitter sur le point d'être vendu
Twitter sur le point d'être vendu

En panne de croissance, le site de microblogs Twitter, qui n'a jamais dégagé de bénéfices, serait sur le point d'être vendu après avoir cherché sans succès un modèle économique viable.Le groupe est en discussions avec différentes sociétés technologiques, dont Google (Alphabet) et Salesforce.com, a rapporté vendredi la chaîne d'informations financières CNBC. Microsoft et l'opérateur Verizon seraient aussi sur les rangs. Une transaction pourrait être annoncée d'ici la fin de l'année.En Bourse, l'action Twitter bondissait de 18,82% à 22,16 dollars vers 16H15 GMT.Contacté par l'AFP, Twitter n'a pas réagi dans l'immédiat.Le réseau étudie depuis plusieurs semaines différentes options pour relancer une croissance en panne: outre sa vente, sont également sur la table des suppressions d'emplois, des cessions d'actifs comme la régie publicitaire MoPub ou même l'application de partage de courtes vidéos Vine.Twitter avait déjà réduit l'an dernier ses effectifs de 8%, mais la relance se fait encore attendre malgré le retour aux commandes en 2015 du fondateur Jack Dorsey.Au deuxième trimestre, la croissance est restée atone avec une stagnation du nombre des utilisateurs à 313 millions et une nouvelle perte nette de 107 millions de dollars."Pourquoi Twitter? 1: c'est un réseau d'apprentissage personnel. 2: ce sont les meilleures informations données en temps réel. 3: ça démocratise le savoir. 4: c'est le lieu idéal pour promouvoir les autres", explique dans un tweet Vala Afshar, responsable des technologies chez Salesforce.com.- Twittos infidèles -M. Afshar s'est toutefois empressé d'ajouter que ses tweets n'engageaient que lui. "J'aime simplement Twitter".Outre les données, l'offensive récente de Twitter dans la vidéo en direct, notamment sportive, pourrait le rendre intéressant pour de nombreux groupes technologiques et pour des médias en quête de relais de croissance, selon le cabinet de recherche BTIG. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant