Twitter : saurez-vous décoder le message secret de la NSA ?

le
0
Twitter : saurez-vous décoder le message secret de la NSA ?
Twitter : saurez-vous décoder le message secret de la NSA ?

Lorsque la National Security Agency, (NSA), l'agence de sécurité nationale américaine, publie lundi dernier un étrange tweet, aux formules pour le moins incompréhensibles, l'ensemble de la Toile a affiché sa stupéfaction. 

«Woh, c'est profond tout ça !», écrit l'un d'eux, «Un chat a marché sur votre écran ?», s'interroge un autre, tandis que CNN écrit carrément «La NSA était-elle saoule ?». Et de poursuivre, dans un halo de mystère : «L'agence, accusée d'espionnage massif, aurait peut-être accidentellement dévoilé un secret - un code, un message classifié qui n'était pas censé être rendu public»...

«La vérité est beaucoup moins scandaleuse», continue CNN. Interrogé par The Washington Post, Daniel Shealey, qui a mis un logiciel de décryptage en ligne, donne la réponse au message mystérieux.

Mais avant de vous donner la réponse, on vous laisse chercher ! Parviendrez-vous à déchiffrer : «tpfccdlfdtte pcaccplircdt dklpcfrp?qeiq lhpqlipqeodf gpwafopwprti izxndkiqpkii krirrifcapnc dxkdciqcafmd vkfpcadf» ?

tpfccdlfdtte pcaccplircdt dklpcfrp?qeiq lhpqlipqeodf gpwafopwprti izxndkiqpkii krirrifcapnc dxkdciqcafmd vkfpcadf. #MissionMonday #NSA #news? NSA (@NSACareers) 5 Mai 2014

Prêt à connaître la réponse ?

En réalité, selon les experts, il s'agit d'une technique classique de «chiffrement par substitution», qui permet de remplacer une lettre par une autre. 

En anglais, ça donne ça : «wanttoknowwh atittakestow orkatnsa?chec kbackeachmon daymayaswe explorecaree rsessentialt oprotectingo urnation», soit en le lisant à haute voix : «want to know what it takes to work at nsa? check back each monday as we explore careers essential to protecting your nation». 

Et en français : «Vous voulez savoir ce qu'il faut faire pour travailler à la NSA ? Jetez un coup d'oeil tous les lundis (à notre compte) pour découvrir toute la palette de métiers qui protègent notre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant