Twitter s'appuie sur les médias et les célébrités pour séduire le grand public

le
0
Twitter s'appuie sur les médias et les célébrités pour séduire le grand public
Twitter s'appuie sur les médias et les célébrités pour séduire le grand public

(AFP) - Twitter, Europe 1 et TF1 ouvrent des espaces pour filmer des célébrités ou les candidats de "The Voice", un moyen pour site de microblog, en panne de croissance, d'attirer un nouveau public.TF1, qui diffuse le concours de chant "The Voice", a monté un studio de casting itinérant, en partenariat avec Twitter et le producteur Shine.

Appelé "The Voice box", cette structure de 6 mètres de long, 2,5 mètres de haut et pesant 3 tonnes s'arrêtera dans quatre villes françaises (région parisienne, Marseille, Cannes et Nice) d'ici fin septembre. 

Le principe: les aspirants chanteurs pourront interpréter leur chanson derrière une glace sans tain. 

Les équipes de casting identifieront les meilleures performances et des extraits seront publiés sur les comptes Twitter de TF1. 

Lionel Abbo, en charge du numérique chez Shine France (qui a fusionné avec le Néerlandais Endemol et produit ce concept d'émission décliné dans le monde entier), estime que cette "première mondiale dans l'histoire de The Voice" permet "d'innover" et "d'ouvrir le casting en région".

La radio Europe 1 est elle le premier média en France à ouvrir un local fixe destiné à Twitter, où invités et animateurs pourront dialoguer avec les auditeurs par tweets, photos, courtes vidéos sur Vine ou par des séquences filmées en direct via Periscope, des outils propriétés du réseau.

"Tous ces formats, on sait faire. Le but, c'est d'industrialiser le processus", a expliqué Europe 1 qui mise sur ce format pour renforcer le lien avec les auditeurs.

"Ce n'est pas qu'une question d'image", souligne la radio, car "entre 15 et 20% des visites d'Europe1.fr proviennent des réseaux sociaux  cela crée du trafic supplémentaire pour le site". 

En outre, la prestation de ces personnalités sera diffusée sur le site de la radio, générant de nouveaux revenus publicitaires.

 

- Matérialiser les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant