Twitter rassure un peu sur sa croissance, l'action s'envole

le
0
Twitter rassure un peu sur sa croissance, l'action s'envole
Twitter rassure un peu sur sa croissance, l'action s'envole

Le réseau social américain Twitter a rassuré au moins provisoirement Wall Street mardi avec une croissance plus forte que prévu de ses revenus et de son nombre d'utilisateurs, qui a fait grimper son cours de Bourse de presque 30%.L'action du réseau social américain décollait de 29,44% à 49,95 dollars vers 22H30 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.C'est la première fois depuis son entrée en Bourse en novembre 2013 que les résultats trimestriels du groupe sont bien accueillis.Le cours de Twitter avait littéralement explosé durant les premières semaines, passant d'un prix d'introduction de 26 dollars le 7 novembre à un plus haut historique en clôture de 73,31 dollars le 26 décembre.Le titre avait ensuite été lourdement sanctionné après la publication début février et fin avril de comptes trimestriels suscitant des doutes sur la capacité du jeune réseau à accélérer sa croissance. Sur ce plan, Twitter a marqué des points mardi.La société, qui n'a jamais dégagé un dollar de bénéfice depuis sa naissance en 2006, a certes encore essuyé une perte nette de 145 millions de dollars au deuxième trimestre, plus que triplée sur un an.Mais son chiffre d'affaires a dépassé les attentes du marché et plus que doublé (+124%) à 312 millions de dollars, tout comme ses recettes publicitaires (+129% à 277 millions).Twitter a aussi relevé sa prévision de chiffre d'affaires annuel, attendu désormais entre 1,31 et 1,33 milliard de dollars contre seulement 1,2 à 1,25 milliard auparavant. - Effet Mondial - Autre chiffre très surveillé par les analystes pour jauger la croissance du groupe, le nombre d'utilisateurs mensuels a augmenté un peu plus qu'attendu. Il atteignait 271 millions fin juin soit un gain de 16 millions depuis fin mars et de 30 millions depuis fin décembre.Lors d'une téléconférence avec des analystes, le directeur général Dick Costolo a fait valoir que l'audience était probablement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant