Twitter parti pour lever plus que prévu lors de son entrée en Bourse

le
0
Twitter parti pour lever plus que prévu lors de son entrée en Bourse
Twitter parti pour lever plus que prévu lors de son entrée en Bourse

Twitter s'apprêtait mercredi à fixer son prix définitif d'entrée en Bourse, parti selon les médias pour dépasser les attentes et valoriser le réseau social à quelque 15 milliards de dollars sur fond de forte demande des grands investisseurs.L'annonce du prix définitif est attendue seulement en soirée, pour un début de cotation jeudi sur le New York Stock Exchange.Des gestionnaires de fonds d'investissement ont toutefois indiqué au Wall Street Journal que ce prix devrait être compris entre 25 et 28 dollars par action. Les banques qui conseillent le réseau social s'orienteraient a priori vers 27 dollars.Après une première semaine de tournée auprès des grands investisseurs institutionnels (fonds, banques...), Twitter avait déjà décidé lundi de relever le prix auquel il comptait mettre ses actions en Bourse, entre 23 et 25 dollars contre 17 à 20 dollars visés jusque là. Le prix désormais envisagé serait encore supérieur, signe de l'intérêt suscité par la société."Les investisseurs voient les médias sociaux et le mobile comme indispensables, et ce n'est donc pas une surprise si l'entrée en Bourse de Twitter crée tant d'excitation et que la demande dépasse l'offre", commente Eden Zoller, une analyste du cabinet de recherche Ovum, dans un commentaire par courriel.Moins que Facebook, presque autant que GoogleTwitter prévoit de mettre sur le marché 70 millions de titres, avec une option de surallocation pour 10,5 millions supplémentaires, soit entre 12,8% et 14,5% de son capital.A 27 dollars par action, la levée de fonds se chiffrerait à 1,89 milliard de dollars sans l'option de surallocation, et 2,17 milliards avec.C'est loin des 16 milliards de dollars levés en mai 2012 par le plus grand rival Facebook, qui détient le record de la plus grosse introduction en Bourse dans le secteur technologique aux Etats-Unis. Mais Twitter ferait jeu à peu près égal avec le géant de l'internet Google qui occupe pour l'instant la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant