Twitter: le pape François est le dirigeant le plus retweeté

le
0
Twitter: le pape François est le dirigeant le plus retweeté
Twitter: le pape François est le dirigeant le plus retweeté

Le dirigeant dont les tweets sont les plus répliqués est le pape François (@Pontifex), qui dispose de 14 millions d'adeptes en neuf langues, selon une étude publiée mercredi par le cabinet de conseil Burson-Marsteller.Les ministres des Affaires étrangères utilisent Twitter comme réseau virtuel pour communiquer avec leurs collègues en établissant des relations mutuelles (de type: je te suis et tu me suis), relève aussi l'étude appelée "Twiplomacy". Dans ce domaine, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius (@LaurentFabius) est le chef de diplomatie le mieux connecté: il entretient des relations mutuelles sur Twitter avec 91 autres dirigeants.Le service des relations extérieures de l'Union européenne (@eu_eeas) arrive au deuxième rang avec 71 relations mutuelles devant le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt (@CarlBildt) avec 68 relations mutuelles avec d'autres dirigeants sur Twitter.En un an, le nombre de comptes Twitter parmi les gouvernements a augmenté de 28%, selon l'étude qui a analysé 643 comptes officiels et personnels de chefs d'Etat et de gouvernement dans 161 pays. 32 pays, la majorité étant en Afrique et dans la région d'Asie-Pacifique, ne sont pas présents sur Twitter.Le compte Twitter @BarackObama -- qui est le compte de campagne du président américain et non son compte présidentiel -- est le plus suivi (43 millions de suiveurs).Viennent ensuite le pape François (@Pontifex; 14 millions d'adeptes), devant le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono (@SBYudhoyono) et le nouveau Premier ministre indien Narendra Modi (@NarendraModi) qui ont tous deux quelque cinq millions de suiveurs.Le site de la Maison Blanche (@WhiteHouse) compte, lui, près de 5 millions de suiveurs aussi. Ce compte ne suit que trois autres dirigeants: la Première ministre norvégienne Erna Solberg, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev et le gouvernement britannique.L'étude mesure aussi le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant