Twitter exploite le filon des «people»

le
0
Le développement du réseau social passe par les contenus exclusifs. Une équipe tente de convaincre artistes, sportifs, politiques et religieux de les produire.

Fin octobre, Paris a reçu un ambassadeur peu commun. Adam Sharp, responsable «gouvernement et politique» de Twitter, est venu rencontrer des personnalités politiques françaises. Non pas pour échanger sur la poli­tique numérique du pays mais pour les convaincre... d'utiliser Twitter!

Adam Sharp fait partie de l'équipe «contenu et partenariats» de Twitter. Forte de trois personnes il y a un an, elle compte aujourd'hui sept émissaires dédiés, comme lui, à convertir des personnalités à l'utilisation du service de microblogging. Ils sont chacun responsables d'un domaine -politique, médias, mode, musique, cinéma et télévision, religion, associations et ONG- et basés dans des lieux clés -San Francisco, Washington, Los Angeles. Cinq autres personnes les rejoindront début 2012 pour accompagner l'essor de Twitter, qui se voit comme «un réseau d'information, pas un réseau social». «Nous avons deux missions: d'une part, nous travaillons avec les utilisateurs les pl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant