Twitter-Croissance du C.A. la plus faible depuis l'IPO de 2013

le , mis à jour à 00:21
0
 (Actualisé avec citation d'analyste) 
    par Yasmeen Abutaleb et Rishika Sadam 
    27 juillet (Reuters) - Twitter  TWTR.N  a annoncé mardi sa 
croissance du chiffre d'affaires trimestriel la plus faible 
depuis son introduction en Bourse en 2013, le site de 
micro-blogging souffrant de la concurrence d'applications telles 
que Snapchat et Instagram. 
    L'action a perdu 10% en après-Bourse, le C.A. du trimestre 
sous revue et celui projeté pour le prochain étant tous deux en 
deçà des attentes des analystes. 
    Le nombre d'usagers actifs mensuels de Twitter a toutefois 
légèrement progressé à 313 millions au deuxième trimestre clos 
le 30 juin contre 310 millions le trimestre précédent. 
    Le C.A. a augmenté de 20% environ à 602 millions de dollars, 
mais il est inférieur au consensus qui le donnait à 606,8 
millions. Twitter anticipe pour le troisième trimestre un C.A. 
de 590 à 610 millions de dollars, à comparer au consensus qui 
attend 678,18 millions.  
    Twitter a vu sa perte nette se réduire à 107,2 millions de 
dollars, soit 15 cents par action, contre 136,7 millions de 
dollars (21 cents) un an plus tôt. 
    Hors exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice par 
action de 13 cents, supérieur au consensus qui était de 10 
cents.  
    Sous la houlette de son directeur général et co-fondateur 
Jack Dorsey, Twitter, confronté aussi à une baisse des dépenses 
publicitaires des annonceurs, s'emploie à recentrer son activité 
dans le secteur des médias sociaux, tentant en particulier une 
percée dans la vidéo en direct et en "streaming", pour attirer 
plus d'usagers.  
    "Il est évident que le redressement reste en chantier; il 
faut encore répondre à la question suivante: faut-il être une 
plate-forme grand public ou réservée à une audience ciblée?", 
observe James Cakmak, analyste de Monness, Crespi, Hardt. 
    Twitter a signé des accords avec la Major League Baseball et 
la NBA pour relancer sa croissance et "la bonne nouvelle, c'est 
que ces accords de contenus pourrait en faire une cible d'OPA en 
soi plus attrayante pour un groupe médias soucieux de se 
développer dans la distribution numérique", ajoute Cakmak.  
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant