Twenty First Capital veut faciliter l'investissement dans les PME françaises

le
0

(NEWSManagers.com) - Twenty First Capital souhaite apporter son soutien au financement de l'économie française. La société de gestion française indépendante née en 2011 propose de palier le désengagement des banques dans le financement des projets des entreprises en proposant à ses clients d'investir dans les PME françaises à travers des véhicules dédiés.

La gamme s'est construite sur trois approches : le financement obligataire des PME non cotées, à travers Avenir PME Obligations, le financement obligataire à court et moyen terme des entreprises cotées via les deux fonds de crédit ouverts Rendement Euro Plus et Rendement Court Terme et enfin le financement par actions des PME cotées, à travers ID France Midcaps, fonds d'actions de petites et moyennes valeurs françaises éligible au PEA.

Le closing en juillet d'Avenir PME Obligations, qui visait initialement 150 millions d'euros, s'est élevé à seulement 67 millions, la société de gestion ayant décidé elle-même de clôturer les souscriptions, évoquant la difficulté à investir en dette dans des sociétés de moins de 50 millions de chiffre d'affaires.

Twenty First Capital totalise actuellement des encours de 470 millions d'euros, qui proviennent à 62% d'investisseurs institutionnels. Les actifs sous conseil s'élèvent à 2,5 milliards d'euros. La société dispose également d'une activité de gestion sous mandat et de conseil, à destination d'une clientèle institutionnelle et privée. L'équipe de la société de gestion compte 12 personnes, dont deux dédiés au contrôle interne et au contrôle des risques.

A l'avenir, la société de gestion prévoit de lancer un fonds investi sur les PME originaires des Pays de la Loire et de Bretagne ainsi qu'un fonds de titrisation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant