Tweets de Marine Le Pen : ouverture d'une enquête pour «diffusion d'images violentes»

le , mis à jour le
51
Tweets de Marine Le Pen : ouverture d'une enquête pour «diffusion d'images violentes»
Tweets de Marine Le Pen : ouverture d'une enquête pour «diffusion d'images violentes»

Après Matignon, la place Beauvau s'est saisie de l'affaire des photos de Daech tweetées par Marine Le Pen. Bernard Cazeneuve a indiqué devant l'Assemblée nationale, mercredi, lors des questions aux gouvernement, avoir «demandé que la plateforme Pharos puisse se saisir de cette affaire». Il s'agit du portail officiel de signalement des contenus illicites de l'Internet, ouvert à tous les citoyens. Dans la soirée, et à la suite de ce signalement, le parquet de Nanterre a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire pour «diffusion d'images violentes» suite aux tweets de Marine Le Pen et du député Gilbert Collard.

Du pain bénit pour la présidente du Front national : «Est-ce que Bernard Cazeneuve va me poursuivre pour diffamation contre Daech ?», a-t-elle ironisé sur Twitter. «Quels sont les régimes qui saisissent la police pour faire taire les opposants politiques ? Les dictatures ! Les socialistes connaissent...», a enchaîné le vice-président du FN, Louis Aliot. 

Tweets de #LePen sur Daech : "Une insulte pour les victimes du terrorisme" (@BCazeneuve) https://t.co/EDjBhKhj0J

https://t.co/aYA0alJfNo— LCP (@LCPan) 16 Décembre 2015La présidente du Front national venait de publier sur son compte Twitter des images extrêmement dures d'hommes torturés, indiquant «Daesh, c'est ça !».

A l'origine de la fureur du Front national : le politologue Gilles Kepel. Sur RMC et BFM TV ce mercredi, le spécialiste de l'islam avait estimé que la poussée de l'extrême droite et la radicalisation «ne sont bien sûr pas la même chose, mais se ressemblent dans une société où l'inclusion est de plus en plus faible». Marine Le Pen s'en est alors prise à RMC en publiant trois photos de tortures attribuées au groupe Etat islamique Elle a par ailleurs invité ses sympathisants à téléphoner au standard de l'émission de Jean-Jacques Bourdin pour se plaindre.

VIDEO. Gilles Kepel sur RMC : «La montée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • froggy83 il y a 12 mois

    il faudrait aussi arrêter de diffuser les interviews de votre 1er ministre le regard plein de haine quand il parle de son/ses adversaire(s), vous en pensez quoi @fortunos? Parce que je change de chaine quand je le vois pour que mes enfants ne fassent pas de cauchemars

  • M1945416 il y a 12 mois

    ras le bol de tout ces donneurs de leçons , qui ferai bien de balayer devant leur porte

  • froggy83 il y a 12 mois

    @fortunos, ils vous payent pour travailler aussi la nuit, le p.s.?

  • M1945416 il y a 12 mois

    plus de télé alors, pratiquement aucun film sans scène violente , et que dires JT , ou on avait déjà vue ces images , juste le visage des victimes floutés … d'un côté c'est de l'info , de l'autre diffusion d'images violentes

  • fortunos il y a 12 mois

    Marine Le Pen pourrait aussi enfreindre l'article 222-33-3 du code pénal d'août 2014, qui punit de 5 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende le fait de diffuser des images de violence.

  • froggy83 il y a 12 mois

    @hema769, "à des fins électorales", justement, vous ne pensez pas qu'on pourrait retourner la situation et se demander si ce n'est pas le p.s qui est allé contacter la famille de cet américain, déjà bien peinée par le deuil de leur fils, pour lui demander de porter plainte. Parce que vous imaginez bien que cette famille loin là-bas aux usa n'a que faire de ce qu'il se trame à Paris dans la bobosphère... encore moins sur les tweets des froggies!

  • hema769 il y a 12 mois

    Claude Hermant, figure de l’ultradroite identitaire lilloise, a été auditionné par la sous-direction antiterroriste de la PJ (Sdat)dans le cadre de l’instruction sur les attentats de janvier. Il a été placé en garde à vue ce mardi matin, en même temps que son épouse Aurore Hermant-Joly, gérante de la société par laquelle avaient transité des armes qui se sont retrouvées entre les mains d’Amedy Coulibaly,

  • hema769 il y a 12 mois

    Le FN ne recule devant aucune atrocité a des fin électorale et haineuse la famille de James se dit affligé pour ce non respect des victimes, Sachant en plus que des membres importants du FN sont impliqué dans la vente d'armes qui ont servit aux attentats

  • M7163258 il y a 12 mois

    Fortunos si vous n'avez que cela afin d'essayer de dézinguer le FN! Il a malheureusement de grands jours devant lui... Soyez plus inventif! L'indignation sélective sur jouée fera de moins en moins recette, les ficelles ne sont que trop visibles et sur employées...

  • M7163258 il y a 12 mois

    Fortunos Votre rhétorique sur daech et le FN ne tient pas je vous accuse de faire monter le FN avec vos attaques primaires et contre productives