Tweeter, c'est tout un art

le , mis à jour à 09:03
0
Tweeter, c'est tout un art
Tweeter, c'est tout un art

Et maintenant, Twitter tu maîtriseras ! Le 13 juillet 2006, le réseau social s'ouvrait au public. Dix ans plus tard, les pépiements de l'oiseau bleu ont conquis 12,1 millions d'utilisateurs en France. Mais l'art du tweet n'est pas encore bien compris de tous. Un rappel s'impose !

 

Message privé ou message public, tu ne confondras

 

« Twitter est un réseau public par défaut », rappelle Erwan Le Mohedec, blogueur et twittos depuis huit ans. Il ne s'agit donc pas de se perdre dans le dédale de ses fonctionnalités. L'ancien ministre de l'Industrie Eric Besson l'a appris à ses dépens en envoyant un tweet resté célèbre en octobre 2011 : « Quand je rentre je me couche. Trop épuisé. Avec toi ? » Un message privé destiné à sa femme, mais que ses 13 500 followers ont pu voir.

 

Le hashtag, tu limiteras

 

Le hashtag (un mot clé précédé d'un dièse : #) permet d'augmenter la viralité des messages. « Mais il ne faut pas en abuser, prévient François Guillot, expert des médias sociaux. C'est quelque chose qui peut gêner la lecture et n'est pas toujours pertinent. » Fini les #Innovation quand on lance un nouveau concept, ils se perdront dans les abysses du réseau. En revanche, les hashtags pour commenter les événements « sont très adéquats et permettent de cibler ce qui se passe à un endroit, ou à un moment donné », ajoute l'expert.

 

Le sens de la formule, tu auras

 

140 signes maximum pour se laisser aller à ses états d'âme, c'est court. Mais c'est aussi très long. « Souvent, les tweets les plus courts sont les plus accrocheurs. Ecrire 140 caractères, c'est prendre le risque de se noyer dans le flot des tweets », prévient François Guillot. La formule humoristique, légère, et pas totalement lisse, voilà le cocktail complet pour un tweet réussi !

 

Fatigué, jamais tu ne tweeteras

 

Maître Eolas aurait peut-être dû écouter ce conseil. Le 9 novembre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant