Tweet de Trierweiler : «C'est Dallas à l'Elysée»

le
1
RÉACTIONS - La publication mardi d'un message de soutien de la première dame à l'adversaire de Ségolène Royal a provoqué une cascade de réactions au sein de la classe politique.

Les réactions fusent mardi après le soutien via Twitter de Valérie Trierweiler au dissident socialiste Olivier Falorni, le rival rochelais de Ségolène Royal aux législatives. Parmi les premiers à réagir, le principal intéressé s'est «réjoui» de ce «beau message d'amitié, de soutien personnel». «Cela fait évidemment plaisir dans un contexte où je subis beaucoup de coups», a-t-il déclaré sur RTL.

Mais Olivier Falorni est bien le seul à avoir accueilli avec enthousiasme le message surprise de la première dame, qui a provoqué la consternation des socialistes. «Je n'ai pas de commentaire, je m'occupe des Rochelais, des électeurs de cette circonscription», a ainsi déclaré Ségolène Royal, arrivée en tête du premier tour des élections législatives. «La seule chose qui nous importe, c'est le soutien de François Hollande à Ségolène Royal. Il est clair, il est net», a affirmé Martine Aubry, la patronne du PS. «Le message est très clair: le président de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav le mardi 12 juin 2012 à 18:45

    il faut que ségolène soit battu à la rochelle !!!