TVO s'inquiète après l'accord signé avec EDF pour la vente d'AREVA NP

le
0

(AOF) - L'énergéticien finlandais TVO, client d'Areva et Siemens dans le cadre du projet d'EPR OL3, a fait part aujourd'hui de son inquiétude après l'accord signé entre Areva et EDF concernant la cession d'Areva NP. TVO estime que cette opération aboutit à mettre le projet OL3 dans une structure de défaisance, Areva NP, alors que "l'expertise technique et les ressources humaines qui lui sont nécessaires sont hébergées chez New Areva NP, destinée à être acquise par EDF", écrit le groupe dans un communiqué.

"Séparer la propriété d'un projet des ressources nécessaires à sa réalisation n'est pas un comportement responsable de la part d'un vendeur de technologie nucléaire", s'insurge le PDG de TVO Jarmo Tanhua.

Le groupe finlandais demande en urgence l'assurance que tous les financements et toutes les ressources nécessaires resteront disponibles pour OL 3. "Ces informations constituent un prérequis indispensable pour que TVO accepte ces changements de gouvernance d'OL3", prévient le groupe.

Le 15 novembre dernier, Areva et EDF avaient signé le contrat fixant les termes de la cession d'une participation conférant à EDF le contrôle exclusif d'une entité ("NEW NP") filiale à 100% d'Areva NP, qui regroupera les activités industrielles, de conception et de fourniture de réacteurs nucléaires et d'équipements, d'assemblages combustible et de services à la base installée d'Areva.

"Les contrats relatifs au projet d'EPR Olkiluoto 3 et les moyens nécessaires à l'achèvement du projet, ainsi que certains contrats relatifs à des pièces forgées dans l'usine du Creusot, resteront au sein d'Areva NP, dans le périmètre d'Areva SA", précisaient à l'époque les deux partenaires. TVO ne se satisfait visiblement pas de cette indication.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant