Tusk (UE) : May pourrait enclencher le Brexit en janvier-février

le
0
    BRATISLAVA, 16 septembre (Reuters) - La Première ministre 
britannique Theresa May a laissé entendre qu'elle pourrait être 
prête à lancer les négociations officielles sur le Brexit en 
janvier ou février 2017, a déclaré vendredi le président du 
Conseil européen. 
    Donald Tusk a évoqué pour appuyer ses dires une récente 
rencontre avec la chef du gouvernement britannique. 
    Theresa May a exclu de notifier officiellement cette année 
l'intention du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne dans le 
cadre de l'article 50 du Traité de l'UE. Elle est aussi restée 
très vague sur la date de déclenchement du processus à partir de 
laquelle commencera un compte à rebours de deux ans. 
    "La Première ministre May a été très ouverte et honnête avec 
moi", a déclaré Donald Tusk à propos de sa visite à Londres le 8 
septembre. "Elle a déclaré qu'il était pratiquement impossible 
d'actionner l'article 50 cette année, mais il est très probable 
qu'ils seront prêts peut-être en janvier, peut-être en février 
de l'an prochain." 
    Les propos de Donald Tusk ne permettent pas de dire si 
Theresa May a indiqué qu'elle lancerait le processus à ce 
moment-là ou si elle sera alors simplement en position de le 
faire, ayant obtenu l'accord de son gouvernement sur ce que les 
Britanniques veulent et ayant mis en place l'équipe de 
négociation dont Londres aura besoin pour traiter avec 
Bruxelles. 
    A Bruxelles et dans les capitales européennes, on souhaite 
que le Royaume-uni ait quitté l'UE d'ici la mi-2019, pour ne pas 
compliquer les élections au Parlement européen et la nomination 
d'un nouvel exécutif européen. 
 
 (Alastair Macdonald; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant