Tusk favorable au partage de données sur les passagers d'avion

le
0

RIGA, 9 janvier (Reuters) - Le président du Conseil européen, Donald Tusk, va exhorter la semaine prochaine le Parlement européen à accepter le partage entre Etats de données privées sur les passagers des compagnies aériennes, dans le cadre d'un renforcement de la sécurité après l'attaque au siège de Charlie Hebdo. En visite vendredi à Riga, l'ancien Premier ministre polonais a également promis de placer cette question à l'ordre du jour du prochain sommet européen le 12 février à Bruxelles. Il a dit s'être entretenu avec François Hollande de la réponse à donner à l'attentat qui a fait douze morts mercredi. "La semaine prochaine à Strasbourg, je demanderai au Parlement européen d'accélérer ses travaux sur le système PNR (Passenger Name Record, ou données des dossiers passagers), qui peut aider à pister les déplacements d'individus dangereux", a déclaré Donald Tusk. Les eurodéputés rechignent à adopter ce système de partage de données pour des questions de protection de la vie privée. Donald Tusk a estimé que l'attaque contre Charlie Hebdo soulignait "la vulnérabilité des pays dans le monde d'aujourd'hui". "L'Union européenne ne peut pas tout faire mais elle peut contribuer au renforcement de sa sécurité. En réaction au 11-Septembre, l'UE a créé le mandat d'arrêt européen. Mais nous devons faire plus." (Aija Krutaine; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant