Turquie: YouTube bloqué après une "fuite" gênante pour Ankara

le
0
Turquie: YouTube bloqué après une "fuite" gênante pour Ankara
Turquie: YouTube bloqué après une "fuite" gênante pour Ankara

Une semaine après le réseau Twitter, le gouvernement turc a bloqué jeudi l'accès à YouTube après la diffusion sur internet de l'enregistrement d'une réunion confidentielle évoquant une intervention militaire turque en Syrie.A trois jours d'élections municipales cruciales pour le gouvernement, cette fuite, dernière d'une longue série, a provoqué la fureur du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui a dénoncé un "acte ignoble, lâche, immoral" et promis à ses auteurs de les poursuivre "jusque dans leurs caves".Lors d'une courte déclaration, le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a qualifié la diffusion de cet enregistrement de "claire déclaration de guerre à l'Etat et au peuple turc".Son ministère a aussitôt saisi l'Autorité turque des télécommunications (TIB), qui a bloqué l'accès à YouTube en Turquie, arguant d'une "menace de premier ordre à la sécurité nationale", selon l'agence de presse Anatolie."L'accès a été bloqué par l'Autorité turque des télécommunications", indique désormais un message aux internautes.Dans l'enregistrement visé, quatre personnes présentées comme étant de hauts responsables turcs, dont M. Davutoglu et le chef des services de renseignement (MIT) Hakan Fidan, évoquent ouvertement le scénario d'une opération secrète susceptible de justifier ensuite une riposte militaire turque en Syrie.L'authenticité de cette discussion, sa date et les conditions de son enregistrement n'ont pas été établies.Selon la télévision CNN-Türk, cette réunion s'est tenue récemment dans le bureau de M. Davutoglu.Le ministère des Affaires étrangères n'a pas démenti son existence mais a assuré que l'enregistrement publié avait été "manipulé" et a dénoncé une "attaque haineuse" et un "grave acte criminel".- "Aventure" - Sur cette bande sonore, la voix attribuée à M. Fidan envisage d'envoyer ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant