Turquie-Un train visé par une bombe, le conducteur blessé

le
0
 (Actualisé avec affrontements et contexte, quatre derniers 
paragraphes) 
    DIYARBAKIR, Turquie, 25 septembre (Reuters) - Des 
combattants séparatistes kurdes sont à l'origine de l'explosion 
d'une bombe qui a légèrement blessé dimanche le conducteur d'un 
train de marchandises dans le sud-est de la Turquie, a-t-on 
déclaré de source proche des services de sécurité. 
    Un engin explosif posé sur une voie ferrée près de la ville 
de Saray, dans la province de Van non loin de la frontière 
iranienne, a explosé au passage du train, a-t-on ajouté de même 
source. La motrice du convoi a été endommagée. 
    L'acte n'a pas été revendiqué pour le moment. Le Parti des 
travailleurs du Kurdistan (PKK), en lutte depuis 1984 contre le 
pouvoir turc dans le sud-est de la Turquie, s'en est pris par le 
passé à des voies de chemin de fer, à des oléoducs et autres 
objectifs considérés comme stratégiques. 
    Quatre combattants du PKK ont été tués par ailleurs durant 
le week-end dans des affrontements dans le sud-est de la 
Turquie, a-t-on déclaré de source proche des services de 
sécurité. 
    Des soldats menant des opérations contre le PKK dans la 
province de Diyarbakir ont tué dimanche un activiste et saisi 
des armes et des stupéfiants, détaille-t-on de même source. 
    Plus à l'est, dans la province de Hakkari, des avions turcs 
ont bombardé des objectifs du PKK et tué un combattant. Des 
soldats ont abattu quant à eux deux autres séparatistes lors 
d'une fusillade. 
    Le cessez-le-feu qui prévalait entre Ankara et le PKK a volé 
en éclats durant l'été 2015, et des milliers de rebelles, de 
militaires et de civils ont été tués depuis lors. 
 
 (Ayla Jean Yackley; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant