Turquie-Trois personnes tuées dans les violences dans le sud-est

le
0

DIYARBAKIR, Turquie, 14 août (Reuters) - Les hostilités dans le sud-est de la Turquie ont fait vendredi un mort dans les rangs de l'armée et deux autres parmi les combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), selon un bilan livré par les autorités. Un soldat a été tué par l'explosion d'une mine déclenchée à distance dans la province de Bingol et les affrontements qui ont suivi ont coûté la vie à deux membres de l'organisation séparatiste kurde, d'après l'administration locale. Plus au sud, dans la localité de Nusaybin, qui jouxte la frontière avec la Syrie, des jeunes gens liés au PKK ont ouvert le feu sur un véhicule de la police et blessé deux policiers, dit-on de source au sein des forces de sécurité. Les violences ont repris le mois dernier dans cette région, enterrant de facto un processus de paix fragile entre Ankara et la minorité kurde. Le gouvernement a alors entamé une "guerre synchronisée contre le terrorisme", dirigée à la fois contre l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie et le PKK en Irak et sur le sol turc. Dans les faits, l'essentiel de l'effort militaire a visé les positions kurdes. Le PKK a lui aussi lancé une série d'attaques contre les forces de sécurité. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi que les opérations allaient se poursuivre. "N'allez pas imaginer qu'ils sont forts (...). Ils sont condamnés à tomber", a-t-il affirmé lors d'un discours prononcé dans la province de Rize, dans le nord-est du pays, dont il est originaire. "Des groupes terroristes sont derrière eux, tandis que nous avons Dieu et le peuple avec nous", a-t-il ajouté. Mardi, l'armée a annoncé avoir bombardé en début de semaine 17 positions des miliciens kurdes dans la province de Hakkari, frontalière de l'Iran et de l'Irak. (Seyhmus Cakan, Simon Carraud pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant