Turquie-Trois morts dans le sud-est kurde sous couvre-feu

le
0

(Actualisé avec nouveau bilan) DIYARBAKIR, Turquie, 3 novembre (Reuters) - Les forces turques appuyées par des hélicoptères ont imposé mardi un couvre-feu dans plusieurs quartiers de Silvan, ville du sud-est du pays, et des affrontements ont fait trois morts dans cette région à dominante kurde, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. Il s'agit des premiers décès dans des violences depuis les élections législatives de dimanche, qui ont permis à l'AKP, parti islamo-conservateur du président Recep Tayyip Erdogan, de retrouver la majorité absolue au Parlement. L'armée a par ailleurs annoncé avoir procédé lundi à des frappes aériennes contre des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak. A Silvan, à 60 km au nord de Diyarbakir, la principale ville du Sud-Est, un civil de 22 ans a été tué par balle, a-t-on précisé de sources proches des services de sécurité. Des membres de la branche jeunesse du PKK ont creusé des tranchées pour tenter d'empêcher la police d'accéder à certains quartiers de la ville. De leur côté, les forces de sécurité ont instauré le couvre-feu dans trois quartiers. Deux membres de la branche jeunesse du PKK, l'une des plus radicales du mouvement, ont par ailleurs été tués dans des affrontements avec la police à Yuksekova, une ville proche de la frontière iranienne, a-t-on appris de mêmes sources. Dans un communiqué repris par l'agence de presse Firat, le PKK dit s'attendre à "une escalade militaire" de la part des forces gouvernementales. "L'AKP a décidé de continuer la guerre qui va mettre la Turquie face à de graves crises sur le plan intérieur et à l'étranger", dit le mouvement séparatiste. Les frappes aériennes de lundi ont visé des positions et des dépôts d'armes utilisés par le PKK, a précisé l'état-major de l'armée turque sur son site internet mardi. (Seyhmus Cakan; Marc Angrand et Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant