Turquie-Trois morts à Diyarbakir après le meurtre d'un islamiste

le , mis à jour à 16:50
1

DIYARBAKIR, Turquie, 9 juin (Reuters) - Trois personnes sont mortes mardi à Diyarbakir, dans le sud-est à majorité kurde de la Turquie, lors d'échauffourées après l'assassinat du chef d'une organisation caritative islamique, apprend-on auprès de responsables des services de sécurité. Aytac Baran dirigeait l'organisation Yeni Ihya Der, elle-même liée à un parti islamiste, Huda Par, qui attire les sympathisants du Hezbollah turc, groupe militant sunnite actif dans les années 1990. "Il est mort en martyr", a déclaré un responsable de Huda Par en évoquant Aytac Baran, abattu en sortant de son bureau dans le quartier de Sehitlik. Ce meurtre survient deux jours après la percée du parti prokurde de gauche HDP aux élections législatives, qui a franchi le seuil des 10% de suffrages, entrant pour la première fois au parlement. ID:nL5N0YU3ZR et ID:nL5N0YV3F6 Le chef de file du HDP, Selahattin Demirtas, a accusé lundi des islamistes d'être responsables de plusieurs attentats qui ont fait plusieurs morts dans les rangs du HDP pendant la campagne électorale. ID:nL5N0YV0M4 (Seyhmus Cakan et Daren Butler; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le mardi 9 juin 2015 à 16:52

    Le Paradis doit être plein de martyrs!!