Turquie-Près d'un an de prison pour avoir insulté Erdogan

le
0
    ANKARA, 20 janvier (Reuters) - Une enseignante turque 
accusée d'avoir fait un geste insultant à l'adresse du président 
Recep Tayyip Erdogan lors d'une réunion publique en 2014 à Izmir 
a été condamnée à onze mois et vingt jours de prison, rapporte 
mercredi l'agence de presse Dogan. 
    Lors de cette réunion, Erdogan, qui était alors Premier 
ministre, avait remarqué ce geste et en avait ensuite parlé lors 
de son discours. "Quand je suis arrivé, il y avait une femme à 
un balcon qui a fait un geste si affreux de la main... Ça, c'est 
le CHP !", avait-il lancé, faisant référence au Parti 
républicain du peuple (CHP), principale formation d'opposition. 
    Vendredi dernier, 27 universitaires ayant signé une 
déclaration dénonçant les opérations militaires dans le sud-est 
de la Turquie ont été entendus pendant plusieurs heures par les 
forces de sécurité. 
    La déclaration, signée par un millier de personnalités dont 
le philosophe et linguiste américain Noam Chomsky, réclame 
notamment la levée du couvre-feu instauré dans des localités du 
Sud-Est, où l'armée affronte les séparatistes kurdes. 
  
 
 (Ece Toksabay, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant