Turquie-Plus de 60 officiers accusés de complot acquittés

le
0

(actualisé avec précisions, contexte) ISTANBUL, 7 avril (Reuters) - La justice turque a acquitté mardi les 62 derniers officiers encore rejugés pour le complot baptisé Balyoz ("Masse de forgeron"), qui aurait visé en 2003 à chasser du pouvoir Recep Tayyip Erdogan, alors Premier ministre, a déclaré à Reuters un avocat de la défense. Le procureur chargé du dossier a estimé que les preuves numériques présentées n'étaient pas recevables, indique l'avocat. En 2012, un tribunal avait condamné ces officiers à des peines de prison pour ce complot présumé, mais la Cour constitutionnelle, invoquant des irrégularités, avait ordonné la tenue d'un nouveau procès, qui s'était ouvert en novembre dernier. La semaine dernière, un tribunal d'Istanbul a acquitté 236 autres officiers pour les mêmes raisons, dans le cadre du procès Balyoz. Après la décision annoncée mardi, il ne reste plus aucun accusé en jugement dans l'affaire "Masse de forgeron". Les organisateurs de ce complot prévoyaient, selon l'accusation, de commettre des attentats à la bombe contre des mosquées et de déclencher une crise avec la Grèce en abattant un avion de l'armée de l'air turque, cela pour créer une situation propice à une prise du pouvoir par l'armée. (Ece Toksabay; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant