Turquie-Mogherini met en garde contre des atteintes aux droits

le
0
    WASHINGTON, 22 juillet (Reuters) - La chef de la diplomatie 
européenne Federica Mogherini a estimé jeudi que la Turquie ne 
doit pas utiliser les institutions démocratiques pour limiter le 
respect des droits de l'homme après le coup avorté du 15 
juillet. 
    "Nous le disons sans ambiguïté à nos amis turcs: nous 
soutenons fortement les institutions, les institution 
démocratiques, les institutions légitimes", a-t-elle dit à 
l'issue d'une conférence pour l'institut Carnegie. "Mais il n'y 
a pas d'excuse, en aucun cas cette réaction ne peut limiter les 
libertés et les droits fondamentaux". 
    La représentante s'était dite plus tôt jeudi dans un 
communiqué préoccupée par l'évolution de la situation en 
Turquie, jugeant "inacceptables" les mesures visant l'éducation, 
la justice et les médias.   
    Les jours écoulés depuis le putsch raté d'une faction de 
l'armée ont été marqués par l'arrestation, la révocation ou la 
suspension de dizaines de milliers de militaires, policiers, 
magistrats, enseignants et fonctionnaires. 
 
 (Roberta Rampton; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant