Turquie-Manifestation après l'arrestation de deux journalistes

le
1
    ISTANBUL, 27 novembre (Reuters) - Deux mille manifestants se 
sont rassemblés vendredi à Istanbul pour protester contre 
l'arrestation la veille de deux journalistes réputés, poursuivis 
pour appartenance à une organisation terroriste. 
    Can Dundar et Erdem Gül, respectivement rédacteur en chef et 
correspondant à Ankara du journal Cumhuriyet, ont diffusé fin 
mai une vidéo censée démontrer que les services de renseignement 
turcs livraient des armes en Syrie.  ID:nL5N0YN1T1   
    A la suite de cette diffusion, un tribunal a ordonné leur 
arrestation pour appartenance à une organisation terroriste 
armée et atteinte à la sûreté de l'Etat. 
    La vidéo montrait des policiers turcs en train d'ouvrir des 
caisses, supposées contenir des armes et des munitions, à 
l'arrière de trois camions appartenant aux services de la 
Sécurité d'Etat (MIT). Le président Recep Tayyip Erdogan avait 
alors promis de punir les auteurs de ce reportage. 
    Les Etats-Unis se sont dits "très préoccupés" par ces 
interpellations, qui suscitent l'indignation dans l'opposition 
turque.  
    "Le journalisme est mis au banc des accusés avec ces 
arrestations et on cherche à intimider la presse turque", a 
déclaré Utku Cakirozer, ancien rédacteur en chef de Cumhuriyet 
et député du Parti républicain du peuple (CHP).  
    "Tous les organes de presse de l'opposition qui respectent 
la déontologie journalistique et cherchent à faire leur travail 
sont menacés et attaqués", a renchéri Figen Yuksekdag, 
co-présidente du Parti démocratique des peuples, une formation 
pro-kurde.   
    "Erdogan assassin !", ont quant à eux scandé les 
manifestants d'Istanbul, accusant le Parti pour la justice et le 
développement (AKP), dont le chef de l'Etat est issu, de 
complicité avec l'Etat islamique.  
   Certains brandissaient le dernier numéro de Cumhuriyet titré 
"Vendredi noir pour la presse". Une manifestation similaire a eu 
lieu à Ankara.   
 
 (Ayla Jean Yackley; Jean-Philippe Lefief pour le service 
français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm le vendredi 27 nov 2015 à 16:02

    encore une preuve de la connivence d'erdogan avec daesh