Turquie-Les trois journalistes enlevés ont été libérés

le
0
    ISTANBUL, 21 février (Reuters) - Trois journalistes de 
l'agence de presse officielle turque Anatolie ont été libérés 
dimanche, plus de 48 heures après avoir été enlevés par des 
séparatistes kurdes dans le sud-est de la Turquie, annonce leur 
agence sur son site internet. 
    Les journalistes - un correspondant, un photographe et un 
caméraman - avaient été kidnappés alors qu'ils étaient en 
reportage dans la province de Mardin. Ils auraient disparu après 
avoir filmé dans un bastion du PKK (Parti des travailleurs du 
Kurdistan) sans l'autorisation de l'organisation séparatiste 
armée, dit-on de source proche des services de sécurité turques. 
    Le PKK, en lutte depuis 1984 pour l'autonomie des zones à 
prédominance kurde du sud-est de la Turquie, est considéré comme 
une organisation terroriste par Ankara, Washington et l'Union 
européenne. 
    Le PKK, selon le gouvernement turc, est responsable de 
l'attentat à la voiture piégée qui a fait 28 morts et une 
soixantaine de blessés mercredi dans un quartier administratif 
d'Ankara. Un groupe kurde dissident du PKK, les Faucons de la 
liberté du Kurdistan (TAK), a depuis lors revendiqué cette 
explosion, qui a visé des autobus transportant des militaires. 
 
 (Murad Sezer, Humeyra Pamuk et Seyhmus Cakan; Eric Faye pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant