Turquie : les rêves de grandeur du directeur de Topkapi 

le
0
Le fonctionnaire est accusé d'avoir voulu faire main basse sur le trône du sultan Selim III.

Une intrigue de palais défraye la chronique turque. Yusuf Benli, le directeur du Musée de Topkapi, à Istanbul, est accusé d'avoir cherché à escamoter le trône de Selim III pour son usage personnel. La pièce monumentale était jusqu'alors exposée dans le harem de la résidence des sultans ottomans. Mais une photo reprise en boucle dans les médias ce week-end a déclenché l'émoi : on y voit sept gros bras transporter le siège impérial dans les jardins du palais.

Le quotidien Radikal, qui a sorti l'affaire, assure que le responsable voulait l'installer dans son logement de fonction et que, quand il a appris que la porte d'entrée se révélait trop étroite pour laisser passer le volumineux objet, il a demandé la destruction du mur. De guerre lasse, le trône, ne répondant décidément pas aux standards de la vie moderne, aurait été abandonné sous la pluie, avant de terminer dans un dépôt. Yusuf Benli nie avoir eu un tel dessein.

Indélicatesse

L'affaire a déclen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant