Turquie : les raisons de la colère de la jeunesse laïque

le
0
Le ressentiment des jeunes Turcs envers le premier ministre a éclaté au grand jour lorsque les autorités ont tenté de démolir un parc, non loin de la place Taksim.
• Quel a été le détonateur de la révolte?

La défense d'un petit parc attenant à la place Taksim, sur la rive européenne d'Istanbul, menacé de destruction par un projet de réaménagement urbain est à l'origine de la contestation qui a gagné l'Anatolie et Ankara, la capitale. La police a tenté de déloger par la force les quelques centaines de militants qui s'étaient installés dès mardi dernier entre les arbres. C'est la brutalité de la réponse des forces de l'ordre, l'usage disproportionné de gaz lacrymogènes et de canons à eau qui a servi de révélateur à cette immense colère populaire. Samedi, par dizaines de milliers, des Turcs ont convergé vers Taksim, centre névralgique de la métropole sur sa rive européenne, forçant les autorités à lâcher du lest et à ordonner le retrait des forces de l'o...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant