Turquie : les dirigeants prokurdes arrêtés, 8 morts dans un attentat à Diyarbakir

le , mis à jour à 12:19
1
Turquie : les dirigeants prokurdes arrêtés, 8 morts dans un attentat à Diyarbakir
Turquie : les dirigeants prokurdes arrêtés, 8 morts dans un attentat à Diyarbakir

Les autorités turques ont interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi les deux coprésidents du HDP, principal parti prokurde de Turquie. Cette vaste opération «antiterroriste» intervient dans un contexte tendu dans le sud-est à majorité kurde du pays. Une puissante explosion, portant la marque des rebelles du PKK, a fait huit morts et plus de 100 blessés vendredi matin à Diyarbakir.

 

Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdag, qui sont également députés, ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête instruite par le parquet de Diyarbakir (sud-est) portant sur des liens présumés avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), selon l'agence de presse progouvernementale Anadolu. Au moins neuf autres députés du HDP (Parti démocratique des peuples), troisième force parlementaire en Turquie, ont été placés en garde à vue, et plusieurs autres étaient visés par un mandat d'arrêt, ont rapporté les chaînes d'information NTV et CNN-Türk. «La nuit dernière, la purge menée par le président Recep Tayyip Erdogan contre notre parti a atteint de nouveaux sommets avec l'arrestation de nos coprésidents Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdag», a affirmé dans un communiqué le Parti démocratique des peuples (HDP), ajoutant que «cela marque la fin de la démocratie en Turquie».

 

L'Union européenne est «extrêmement inquiète» après l'arrestation de dirigeants et députés prokurdes en Turquie, et a contacté Ankara sur cette question, a déclaré vendredi la chef de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini.

 

Extremely worried for arrest of @hdpdemirtas & other @HDPgenelmerkezi MPs. In contact w/ authorities Called EU ambassadors meeting in Ankara

— Federica Mogherini (@FedericaMog) 4 novembre 2016

 

De son côté, le ministère allemand des Affaires étrangères a annoncé vendredi avoir convoqué le chargé d'affaires turc en Allemagne.

 

Des combats quotidiens entre forces de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2687570 il y a 7 mois

    La censure est particulièrement vigilante sur la turquie, il est pratiquement interdit d'émettre un avis sur les dirigeants.